Les animaux du Marais Breton Vendéen

Observez les oiseaux 

Le Marais Breton Vendéen, c’est aussi le paradis des oiseaux migrateurs. Suivant un axe de migration nord-sud passant justement sur notre territoire, le Marô devient une halte idéale pour eux. Chaque année, la baie de Bourgneuf accueille en hiver 45 000 oiseaux : Bernaches cravant, Huitriers pie, Courlis cendrés… ce qui fait du Marais Breton Vendéen un site d’importance internationale pour les oiseaux d’eau.

Au printemps, le marais est le 1er site de nidification français du Vanneau huppé, de la Barge à queue noire, du Chevalier Gambette ainsi que du Hibou des marais. Lors d’une promenade à pied ou à vélo dans le marais, vous pourrez observer les oiseaux.

La LPO Vendée, association de protection de la nature, propose régulièrement des sorties d’observation. N’hésitez pas à les contacter pour plus d’informations.

Au cœur du marais de Lyarne ou au Daviaud, vous pouvez rejoindre à pied l’observatoire des oiseaux. La lagune présente des eaux peu profondes et attire des oiseaux de mer, de marais et d’eau douce qui viennent se nourrir ou se reposer.

Hibou moyen-duc © Emile Barbelette

Légende : Rainette verte © Emile Barbelette

Les insectes et amphibiens 

Sur l’ensemble du marais, des mares aux étiers, vous pourrez découvrir des grenouilles qui flânent, particulièrement lors des nuits pluvieuses de printemps. Vous entendrez les mâles coasser leur amour avec véhémence. Ces parades leur valent le nom de grenouilles rieuses.

Quelques centimètres au dessus de l’eau, vous pourrez apercevoir la demoiselle des eaux saumâtres, autrement appelée libellule. La retrouvant seulement dans quelques départements en France (Vendée, Charente-Maritime, Camargue, Corse), les Pays de la Loire constituent le principal noyau de sa population connue.

Le Marais est un lieu rempli de vies, au pluriel ! N’hésitez pas à découvrir les insectes dont il regorge et nous envoyer vos plus belles photos sur les réseaux sociaux !

Les mammifères 

Lors de votre balade, vous aurez peut-être la chance de découvrir un campagnol amphibie. Faisant parti du paysage du marais doux, il porte également le nom peu flatteur du rat d’eau. De la taille d’un rat surmulot, ce petit mammifère se distingue facilement par son museau rond, sa queue plus courte et ses oreilles cachées dans le pelage.

Considéré comme une espèce vulnérable au niveau international, le campagnol amphibie n’est en revanche toujours pas protégé en France.

La loutre est aussi présente dans le marais mais se fait plus discrète et se cache au moindre risque de danger. Parce qu’elle vit la nuit, vous serez moins susceptible de la voir apparaître et rares sont ceux qui puissent l’approcher.

A l’échelle du Marais Breton Vendéen, les conditions restent relativement convenables pour accueillir ces deux espèces. Nous avons donc un rôle important à jouer dans leur préservation.

Campagnol amphibie © Louis Marie Préau

Anguille

Les poissons 

En visitant le marais, vous verrez surement des pêcheurs lancer leurs lignes le long des étiers et des canaux. Avec un environnement très riche et propice à leur développement et reproduction, la région constitue un territoire privilégié pour les poissons d’eau douce avec notamment l’anguille d’Europe.

L’anguille était autrefois très abondante dans le Marais Breton Vendéen. Malheureusement, étant une espèce en danger, sa population subit un déclin depuis quelques années. Pour autant, vous serez tout de même susceptibles de les observer lors de vos balades !

Et plein d’autres encore…

Grâce à ce territoire si préservé et naturel, nous avons la chance de pouvoir bénéficier d’une faune particulière riche et diversifiée. Le territoire abrite des milliers d’autres espèces d’animaux, tout aussi passionnant ! Ça donne envie d’y aller jeter un œil, non ?

Découvrez la nature protégée et préservée du Marô…

En savoir plus…

Ce projet est cofinancé par le fonds européen agricole pour le développement rural. L'Europe insvestit dans les zones rurales