Ports, villes & villages

Ports

A quelques kilomètres du célèbre Passage du Gois, partez à la découverte de petits ports étonnants. Au total, 7 ports jalonnent les 29 kilomètres de la façade Atlantique. Chacun possède son âme et son ambiance.

Venez flâner le temps d’une balade à pied ou à vélo le long des pontons, admirer le ballet des ostréiculteurs à marée montante. Et pour que vos papilles puissent également savourer ce moment, tentez l’expérience d’une délicieuse pause dans un bar à huîtres. Notre territoire a en effet la chance de pouvoir compter sur une partie des producteurs des Huîtres Vendée Atlantique, présents le long du littoral.

Le Port du Collet – Les Moutiers-en-Retz

Bourgneuf-en-Retz

Villes et villages

Ce sont 18 communes qui bordent ou sont entourées par le Marô. Certaines sont d’anciennes îles. Cette perception insulaire demeure dans le paysage, tant sur le secteur de Bouin au nord et l’archipel urbain de Le Perrier, Sallertaine et des îles de Riez, que sur les façades portuaires à Bourgneuf-en-Retz ou Beauvoir-sur-Mer…

Ces différentes villes qui composent notre marais offrent une diversité en termes de paysage mais aussi en termes de philosophie de vie, du petit village jusqu’à la ville de 20 000 habitants. Ces villes vivantes et actives demeurent encore aujourd’hui comme des fleurons de l’économie du Nord-Ouest Vendée.

Ville & Métiers d’Art

Laissez-vous guider à Sallertaine, ce village labellisé « Ville & Métiers d’Art ». Déambulez sur cette ancienne île au cœur du marais appelée aussi l’île aux Artisans : une quarantaine d’artisans d’arts vous ouvrent leurs échoppes pour découvrir leurs créations. Façonnée par plusieurs millénaires d’histoire, cette île vous transportera dans ses ruelles entre flânerie, rencontre avec les accueillants artisans et découverte des sites de visites comme les Eglises romane et néo-romane, le Moulin de Rairé ou encore la Bourrine à Rosalie.

L’île aux artisans – Sallertaine

Découvrez l’offre écotouristique sur la carte du Marô

Voir la carte interactive

Ce projet est cofinancé par le fonds européen agricole pour le développement rural. L'Europe insvestit dans les zones rurales